fbpx

Depuis le 8 juin, 52 parcs parisiens sont devenus non-fumeurs

La décision d’Anne Hidalgo d’interdire de fumer dans 52 parcs et jardins de la capitale a été appliquée ce samedi 8 juin, profitant de la journée mondiale sans tabac du 31 mai de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) pour rester dans le ton.

Désormais dans ces 52 parcs, allumer une cigarette sera passible d’une amende de 38 euros ainsi que le relate Le Parisien.

Cette décision avait été testée durant quatre mois (de juillet à novembre 2018) dans 6 espaces verts de la capitale.

Pénélope Komitès, maire-adjointe en charge des espaces verts expliquait à BFM Paris à ce moment-là : «L’expérimentation de l’interdiction du tabac dans six parcs et jardins va dans le sens d’un travail sur le tabagisme passif, un problème de santé publique et puis également pour des problèmes de propreté, de mégots qui peuvent traîner dans les parcs et jardins».

Pour en savoir plus Veuillez vous rediriger vers la page suivante.

Pages : 1 2 3