fbpx
sante

Cancer : bientôt la fin de la chimiothérapie grâce à une découverte israélienne

Annonce
N'hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux :)

Rejoignez Nous Sur Facebook:
Visitez Notre Catégorie:Recettes de noel

Annonce

Bientôt la fin des traitements du cancer par chimiothérapie ? Une équipe de scientifiques israéliens travaille sur des cellules artificielles qui mangeraient littéralement les cellules cancéreuses.

Ces bijoux de nanotechnologie permettraient aussi de mettre au point un traitement personnalisé, loin des ravages de la chimiothérapie.

En Israël la nano-médecine avance à grands pas.

Les chercheurs en bionanotechnologies et en nanomédecine à Haïfa travaillent à une nouvelle piste de traitement contre le cancer. Celui-ci s’appuie sur l’utilisation de petites particules de magnétite synthétisées par des bactéries.

L’idée est de créer des chaînes de ces nano-aimants et de les guider par un champ magnétique vers la tumeur. Ce dernier peut être alors inversé, créant une surchauffe des aimants et la mort des cellules cancéreuses.

La nanothéranostique est un domaine de la médecine qui combine la thérapie et le diagnostic à une échelle nanodimensionnelle.

En l’occurrence, la maladie est traitée par des nanoparticules capables de remplir une fonction en cas d’excitation optique — ou autre.

Par exemple, ces nanoparticules peuvent localement détruire une tumeur cancéreuse par surchauffe.

Dans le même temps, la particule peut être fluorescente en cas d’excitation optique, ce qui nous permet de la détecter.

Elle peut aussi servir de vecteur à un radionucléide qui peut remplir à son tour une fonction thérapeutique ou de visualisation. On obtient ainsi un système de diagnostic et de soin à trois niveaux.

Annonce

N'hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux :)
Visitez Notre Catégorie:Recettes de noel

Annonce