fbpx
sante

Le vaccin contre le cancer qui a guéri 97 % des souris sera testé sur l’homme d’ici la fin de l’année

Dans de nombreux cas, cependant, les cellules T sont incapables de remplir leur fonction, soit à cause de la

similarité des cellules cancéreuses avec les cellules saines, soit à cause de l’expulsion de substances chimiques des

cellules malignes, qui peuvent ainsi passer inaperçues et ne pas être attaquées.

Il convient de noter que les chercheurs eux-mêmes ont utilisé le terme “vaccin”, bien qu’il ne s’agisse pas d’un

véritable vaccin, à l’exception de la méthode d’administration des deux agents stimulants, c’est-à-dire par injection.

L’étude de l’Université Stanford a montré comment l’injection d’une combinaison de deux substances chez la souris

a réussi à mobiliser les lymphocytes T contre les cellules cancéreuses voisines, ainsi que les métastases distantes.

De plus, le traitement s’est avéré efficace dans diverses tumeurs, 87 souris sur 90 ayant été guéries.

Aujourd’hui, les chercheurs évaluent l’injection humaine et espèrent tester la thérapie d’ici la fin de l’année.

L’auteur de l’étude, Ronald Levy, pionnier de l’immunothérapie, prévoit de réunir 35 patients pour tester le ” vaccin ” :

Pour en savoir plus Veuillez vous rediriger vers la page suivante.



Rejoignez Nous Sur Facebook:

Visitez Notre Catégorie:Recettes de noel